J’adore être vierge.

Je vois déjà vos sourcils se lever et je vous rassure tout de suite : je ne fais que parler du fait d’être dans cette merveilleuse partie de mon cycle où je me sens pleine d’énergie, capable de tout (et même de plus).

Ce sont les jours où j’ai l’impression d’avoir huit bras, je suis au taquet, les tâches défilent et sont adressées avec légèreté et efficacité. Dans ce moment particulier de mon cycle, j’ai besoin de beaucoup moins de sommeil, les petits problèmes du quotidien qui se dressent sur mon chemin ne me pèsent pas trop. Je me sens centrée, organisée, j’arrive à planifier pour les semaines à venir. J’aime voir les gens et leur parler. Et en plus je me sens belle et radieuse. 

Il est vrai qu’en ces mêmes jours tous ceux qui n’arrivent pas à suivre mon élan, mon énergie physique et ma rapidité mentale ont tendance à m’irriter.  Mais cette irritation ne dure pas et, tel un papillon, je passe vite à autre chose et c’est un peu « tant pis pour eux ».

Bref, c’est une période des possibles, de confiance en soi, une période où j’arrive à faire énormément de travail en très peu de temps et à faire avancer les choses.

Ce dont je vais vous parler pourrait être appelé le management cyclique.  Et cette phase où notre énergie physique est à son apogée et où nos capacités mentales sont définies par la clarté, rapidité, efficacité, s’appelle la phase pré-ovulatoire ou, pour lui donner un nom plus poétique la phase de la Vierge ou de la Jeune Fille. Elle vient, en général, 1 semaine après le premier jour de vos menstruations et dure à peu près 7 jours.

Celles qui sont familières avec les livres de Miranda Gray La Lune Rouge ou La Femme Optimale mais également celles parmi vous qui viennent danser aux séances de Loona Dance, vous savez que la Vierge incarne les qualitées et les capacités telles que la joie, l’allégresse, le dynamisme, l’élan et l’envie d’agir. 

La phase pré-ovulatoire vous permet de cultiver votre côté Jeune Fille, peu importe votre âge.

Quels sont les bénéfices dans le quotidien si vous apprenez davantage sur votre nature cyclique et ses différentes phases?

Selon cette vision du cycle menstruel, les femmes voient leurs aptitudes sociales, mentales, physiques, émotionnelles et spirituelles fluctuer au cours de leur cycle. Nous passons ainsi par 4 phases successives, durant lesquelles nos énergies diffèrent significativement, de telle sorte que nous incarnerions en quelque sorte une femme distincte à chaque fois.

Au cours de votre cycle, vos besoins et vos envies changent. Votre énergie et votre niveau de fatigue changent. Votre capacité d’être là pour les autres change. Votre niveau d’irritation vis-à-vis de vos enfants, de votre partenaire, du degré de désordre dans votre maison change. Votre ouverture au monde change. Votre capacité de contempler et de se questionner change. Et j’en passe.

On reproche souvent aux femmes d’être instables, changeantes, imprévisibles. J’ai une bonne nouvelle: c’est vrai et c’est magnifique ainsi. La femme est cyclique, l’homme est linéaire. La femme a ses quatre saisons et est aussi imprévisible que la nature.

Fortes de cette connaissance, vous pouvez comprendre pourquoi la même chose qui vous fait sauter de joie un jour (votre partenaire vous propose une sortie avec des amis), ne vous enchante pas du tout deux semaines plus tard (fous-moi la paix avec ça, je veux me blottir contre toi dans le sofa et regarder un film romantique) .

Pour ma part, le plus grand changement que j’ai pu constater est:  j’ai arrêté de culpabiliser. Au lieu de fondre en larmes à chaque fois qu’une situation ou une tâche me paraissent comme une montagne insurmontable, j’ai appris à accepter que c’était comme ça pour le moment, sachant pertinemment que cette impression n’allait pas durer.  

Au lieu de m’auto-flageller que je suis une mauvais mère (les jours où je  n’ai tout simplement pas envie de devoir m’ocupper de ma famille et tout ce que je veux est de me cacher dans mon lit et bouquiner), j’apprends à communiquer mes besoins à mes proches. Et je compense pendant un autre moment de mon cycle où je sais que j’aurai plein d’amour et d’attention à leur donner et où je m’occuperai d’eux avec plaisir.

Notre cycle menstruel peut nous servir comme une  boussole dans notre paysage intérieur changeant. Une boussole ? Et comment!

Imaginez, à quel point votre vie deviendrait plus facile si vous saviez dire à l’avance

  • quels jours vous allez être au top de votre énergie physique et mentale,
  • quels jours un rien aura tendance à vous agacer,
  • quel est le moment idéal pour prendre soin de vos relations,
  • quelle est la période optimale pour organiser, arranger, planifier,
  • à quel moment vous risquez être super critiques (ce n’est pas le moment de vouloir régler des choses avec votre partenaire, par contre pour le rangement et le tri sans pitié, allez-y.)

Comment faire? Commencez par vous observer. Créez un petit journal de votre cycle menstruel  et observez, jour après jour, comment changent les éléments suivants :

le niveau de fatigue,
la concentration,
la créativité,
l’envie d’être avec les gens,
les pensées (leur direction, leur contenu)
les émotions (leur puissance, leur nature),
les envies sexuelles,
les envies culinaires

bref, toutes ces choses (capacités, aptitudes) qui changent et ne restent pas constantes d’une semaine à l’autre.

Faites cela pendant 4 mois (4 cycles pour être exacte) et ensuite comparez tous les Jours 1 des 4 cycles, tous les Jours 2 etc. entre eux, le J1 étant le premier jour de vos règles. Je vous parie que vous allez trouver des schémas qui se répètent.

Vous allez comprendre votre rythme intérieur et prévoir quand seront vos moments optimaux pour toutes ces différentes choses qui demandent notre attention en tant que femme, mère, épouse, amie, fille, collègue et je ne sais encore.

Appliquée à la vie de tous les jours, cette connaissance de soi et le respect de vos énergies vont vous conduire vers une vie plus harmonieuse dans laquelle vous allez avec le courant de votre féminité plutôt que de nager contre lui.

Devenez consciente de la façon dont vous vivez votre cyclicité et fière d’être si magnifiquement variée. Profitez de chaque période du cycle pour cultiver les énergies qui lui sont propres, laissez s’exprimer les 4 femmes en vous.

Et dans quelque temps, regardez la femme que vous êtes devenue. Plus radieuse, sûre, centrée en elle même et ancrée. Une femme source.

Auteur : Lenka Zajacová

A travers la danse, le chant, la Bénédiction de l'Utérus et les rituels, j’accompagne les femmes sur leur chemin vers elles-même. Pour qu’elles (re)découvrent les trésors insoupçonnés de leur corps de femme et vivent leur féminitude avec joie et fierté, librement et sans préjugés. Plus sur moi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *