Loona Dance, la danse de l’utérus.

« Si notre corps est un temple, son autel doit être l’utérus. »

 Du point de vue occidental, l’utérus est “un organe de l’appareil génital de la femme et des mammifères femelles,[…] destiné à héberger l’œuf fécondé jusqu’à son complet développement et à l’expulser au terme de la grossesse.(def.Larousse)

Selon le taoisme, l’utérus est l’endroit où nous donnons de la force et la vie également à nos enfants spirituels, c’est à dire nos idées. Dans cette vision du corp humain, l’utérus est notre centre de créativité, de force et de sagesse profonde. Le taoisme l’appel aussi Le Palais Céleste.

 « Tout utérus est un organ vivant et sensible. Chaque femme trouve accès à son Palais Céléste à son propre rythme. Ce procesus requiert de la détermination, car la femme entreprend alors une démarche allant à contre-courant de la conscience collective. Mais seule celle qui remonte le courant trouvera la source. »

Maytrei D. Piontek, Les secrets de  la sexualité féminine

D’après cette auteur, l’utérus est l’endroit privilégié de notre corps où les émotions négatives et les informations de l’inconscience collectif vont s’accumuler. Si nous ne prêtons aucune attention à notre utérus, si nous ne nous en occupons pas, tout ce qui s’y s’est enfoui agira comme une sorte de poison pour notre organisme. Je vous laisse imaginer les manifestations.

Pendant les séances de Loona Dance, nous travaillons principalement avec la région du bassin, notre chaudron alchimique. Pendant toute la séance nous restons en contact conscient et actif avec notre utérus. Et ce faisant,  nous prenons non seulement énérgetiquement soin de lui mais nous transformons également notre relation avec nous mêmes en tant que femme.

 

Ici, la danse devient un outil pour développer une féminitude saine et consciente dans tous ses aspects : la dynamique, la sensualité, l’allégresse, la douceur, la fragilité, le soutien, la compassion, la créativité, la force… Les mots que j’entends le plus souvent à la fin de la séance sont: «Je me sens renforcée, déténdue, en connexion avec moi-même et sereine.»

Bien sûr, la danse n’est qu’un des moyens possibles pour renforcer notre utérus. Certains exercises et techniques du Tao Yoga, le Qi Gong ou des visualisations comme celles proposées par Miranda Gray dans son livre La Lune Rouge peuvent également nous aider à entrer en contact avec nos trésors féminins.

Cependant, pour la femme la danse reste une des façons les plus naturelles et les plus directes d’entrer en contact avec son corps et de se connecter avec son essence.

Auteur : Lenka Zajacová

A travers la danse, le chant, la Bénédiction de l'Utérus et les rituels, j’accompagne les femmes sur leur chemin vers elles-même. Pour qu’elles (re)découvrent les trésors insoupçonnés de leur corps de femme et vivent leur féminitude avec joie et fierté, librement et sans préjugés. Plus sur moi...

Une pensée sur “Loona Dance, la danse de l’utérus.”

  1. J’ai lu l’annonce sur FB et la proposition me plaît… Je me sens en accord avec la descriptive. En pratiquant la danse (20 ans de folk), puis le Thaï Chi et le Mindfulness, je me sens connectée et en joie. Pourquoi pas la Loona Danse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *