Le pouvoir du temps pour soi.

Parfois, avant d’arriver à la séance de danse ou au cercle de femmes, il m’arrive de ne pas être en top forme et de bonne humeur. Je viens remplie d’émotions, fatiguée et si on me demandait comment je vais à ce moment-là, je dirai que rien ne va, que c’est dure pour le moment, que ceci ou cela…

Deux heures plus tard, je suis une autre femme. Sereine, bien dans ma peau. Je ne suis pas toute seule, car ce sont ces mêmes paroles que j’entends pratiquement de chaque femme qui est présente. “J’ai hésité à venir car je me sentais très fatiguée. Maintenant je me remercie de l’avoir fait. Je repars rechargée, apaisée, je suis bien…”

 Mais quelle est donc cette recette magique qui fait qu’en deux heures, le monde est à nouveau beau et la vie vaut la peine d’être vécue? Le temps qu’on accorrde à soi. Le fait de s’autoriser un moment pour se recentrer  et pour se retrouver.

 Quand nous sommes trop prises par les demandes de la vie de tous les jours, nous nous oublions. Nous nous éparpillons et nous nous laissons vider de notre énergie, que ce soit par des gens où par des situations. Trop souvent nous oublions que de notre attention et de notre énergie il en faut aussi pour nous.

Alors , il arrive des moments où on ressent le besoin d’être acueilli et écouté, sans conseils, sans solutions et sans réponses à nos questions. Juste un espace où on peut se poser pour s’abandoner à ce que l’on ressent et pour se connecter à la femme que l’on est vraiment, dans sa fragilité et sa vulnérabilité. Un lieu et un temps où l’on peut lâcher prise sans peur de perdre pied car on se sent en sécurité.

Dans cet espace nous n’avons aucune attente et rien n’est attendu de nous.  En descendant de notre tête dans notre corps, par exemple par le mouvement et par la respiration conscients, nous retrouvons notre force, nous revenons à nous, dans notre centre.

Ainsi ancrées, nous sommes capables de prendre du recul par rapport à ce que l’on traverse. Nous devenons plus objectives et nous sommes capables de voir les choses dans une perspective plus large. Soudainement, nous voyons de nouvelles connexions entre les faits, auparavant cachées car voilées par les nuages de nos émotions. En quelque sorte, en s’enracinant et en se recentrant, nous avons la capacité de changer le monde. Et souvent les réponses et les solutions arrivent toutes seules.

N’oubliez pas de remplir votre invisible cruche d’énergie  de temps en temps. Pour pouvoir mieux donner, il faut savoir donner à soi, sans culpabiliser.

Et en tant que femme, rien de tel  pour faire le plein d’énergie qu’une balade dans la nature, danser et chanter, seule ou avec d’autres femmes, travailler avec la terre ou laisser s’exprimer son feu créatif dans la peinture, la couture, la cuisine ou toute autre chose où vous ne voyez pas le temps passer et qui vous rend heureuse. 

Auteur : Lenka Zajacová

A travers la danse, le chant, la Bénédiction de l'Utérus et les rituels, j’accompagne les femmes sur leur chemin vers elles-même. Pour qu’elles (re)découvrent les trésors insoupçonnés de leur corps de femme et vivent leur féminitude avec joie et fierté, librement et sans préjugés. Plus sur moi...

3 pensées sur “Le pouvoir du temps pour soi.”

  1. merci pour ce texte de réflexion. Je ne suis pas venue la semaine dernière (or ce devait être la première séance après la séance d’essai) mais je ne regrette pas car j’ai pu faire ce soir là des choses pour moi. Je reviendrai danser et chanter à Loona dance parce que l’ambiance d’insouciance est vivifiante mais surtout parce que le chemin que tu proposes lors de ces séances est un épanouissement progressif et varié (pas uniquement fait d’insouciance). C’est effectivement ‘resoursant’ de penser à soi par le biais de ce lien que tu ajoutes entre les séances. MERCI. A jeudi prochain à Arlon.

  2. Bonsoir, pouvez vous me donner vos prochaines dates et quel est le prix par séance, svp ? Y a-t-il encore de la place pour 2 personnes ? D’avance, je vous remercie. Bénédicte Ska.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *