Remercier, ralentir, relâcher…l’automne est là

L’automne s’annonce tout doucement.  Dans quelques jours,  l’équinoxe, le moment pivot dans le rythme de la Terre, est là. Le jour où la lumière et l’obscurité sont pendant un bref instant de longueur égale. A partir de ce moment-là, les journées se raccourcissent, la lumière extérieure diminue, les forces vitales se retirent partout dans la nature.

La nature et l’être humain commencent à  se préparer pour le repos, avec les forces de l’été et du soleil emmagasinés à l’intérieur de l’âme. Ces forces vont nous porter, nous réchauffer et nous donner du courage dans les journées froids et obscures qui vont suivre.

A l’Équinoxe nous célébrons l’équilibre et l’harmonie dans la nature, entre ce qui est à l’extérieur et ce qui est à l’intérieur. La fin de l’été étant le temps de l‘abondance, nous célébrons aussi la « 2ème moisson » (la 1ère étant celle de fin juillet, des céréales) et on remercie la Mère Terre pour tous ses fruits et ses dons.

Le temps est parfait pour commencer à clôturer de vieux projets et plans, de regarder derrière soi avec gratitude et de faire un récapitulatif de ce qui a pu être accompli depuis le début de l’année quand nous avons posé nos intentions et planté les premiers grains.

Nous pouvons également nous accorder un instant pour jeter un regard sur toute notre vie jusqu’à présent afin de voir et vérifier si on va dans la direction que l’on souhaite ou s’il est temps de changer quelque chose.

Les forces de l’Enchanteresse, l’archétype lié à cette saison, sont les forces qui nous permettent de faire un tri, de lâcher et laisser le vent automnal emporter ce qui doit l’être. Ce sont ces énergies qui nous permettent de transformer les leçons apprises et la sagesse récoltée jusqu’à présent en quelque chose de nouveau qui nous servira, nous nourrira et qui exprimera mieux qui nous sommes devenus après tout ce chemin parcouru.


Photo by Jakob Owens on Unsplash

Pour vous relier aux énergies actuellement présentes dans la nature et aussi dans nos âmes, vous pouvez faire une balade dans la nature tout en restant conscient de ce qui vous entoure: les couleurs, les bruits, les formes autour de vous (la végétation, les nuages…), les odeurs et la qualité de l’air, du vent qui annonce des changements. Et vous pouvez laisser travailler un vous ces questions :

Quelle est ma moisson personnelle ?
Qu’ai-je amené à la réalisation cette année?
Quelles sont les choses que j’ai envie de garder ou de lâcher ?
Quelle personne je suis devenue au bout de ce parcours et est-ce que je veux continuer à suivre cette direction?

En vous baladant ainsi, en pleine conscience, vous vous accordez le temps pour sentir la descente de l’énergie vers la Terre, pour vous rééquilibrer après un temps d’activités intenses, pour vous transformer en « enchanteresse » à l’image de l’automne qui modèle chaque jour nos paysages.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez nous rejoindre à notre cercle de femmes ce 22 septembre. Ces rencontres suivent le rythme de la Terre et ont lieu 8 fois par an aux 8 moments clés de l’année selon l’ancien calendrier celte.

A chaque rencontre nous trouvons la parallèle entre ce qui se passe dans la Nature et ce qui se passe à l’intérieur de nous. Ainsi nous nous ancrons dans le rythme de la Terre (ce qui, autrefois, était naturel) et nous comprenons mieux les rythmes de notre propre âme et de la Vie en générale.

Avec un petit rituel, nous allons remercier l’abondance dans nos vies, partager ce qu’on a pu récolter cette saison, les projets aboutis, l’abondance, ce que l’on a/ce que l’on a reçu. Nous allons nous autoriser de ralentir, se poser après et savourer ensemble, avec gratitude, les petits plats préparés avec les fruits et les légumes de la saison.

Si vous souhaitez fêter toute seule ce moment de passage dans la roue de l’année, peut-être vous trouverez de l’inspiration parmi ces quelques idées ( proposées par Ruth Barrett dans son livre Création de rituels dans la tradition de la Wicca dianique) :

  • Au coucher du soleil, dites adieu au pouvoir du soleil. Remerciez et louez la chaleur et la lumière qui ont aidé les récoltes à grandir et qui ont nourri votre corps.
  • Pensez à tout ce que vous avez nourri depuis le printemps. Nommez ce que vous avez amené à la réalisation par le travail de vos mains et par la bénédiction de la Déesse. Célébrez. Dansez, nommez, mangez votre moisson personnelle. Autorisez-vous à la posséder pleinement.
  • Créez un repas sacré de mets saisonniers. Mangez lentement.
  • Découvrez des façons de donner en retour pour tout ce que vous avez reçu. Imaginez des manières de remercier les personnes qui ont contribué à vos moissons personnelles. 
  • Reconnaissez l’abondance de la Terre Mère. Cherchez les occasions d’agir pour la protéger.
  • Commencez à vous préparer à vous tourner vers l’intérieur de l’hiver.
  • Allumez des bougies dédiées aux femmes sages de votre vie.
  • Couchez-vous sur la terre et sentez son énergie avec vos mains, votre visage, votre corps. Ralentissez votre respiration, cherchez la sagesse qui se trouve dans l’obscurité.

Je vous souhaite une belle et douce transition vers l’automne.

Auteur : Lenka Zajacová

A travers la danse, le chant, la Bénédiction de l'Utérus et les rituels, j’accompagne les femmes sur leur chemin vers elles-même. Pour qu’elles (re)découvrent les trésors insoupçonnés de leur corps de femme et vivent leur féminitude avec joie et fierté, librement et sans préjugés. Plus sur moi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *